Exposition virtuelle "DISPARITIONS"

Lorsque nous pensons aux grandes disparitions de notre histoire, des images presque légendaires comme celles des dinosaures nous apparaissent en premier. Il est plus rare d’imaginer des végétaux, comme la violette de Cry, ou des animaux plus proches de nous comme le lynx, empruntant ce même chemin. Pourtant, aujourd’hui en France, 14% des mammifères, 32% des oiseaux, 19% des poissons d’eau douce, 15% de la flore sont menacés. Mais par quoi au juste ? A quel point l’homme est-il responsable de cette catastrophe annoncée, et surtout, est-il lui-même en danger ? Aujourd’hui, nous sommes beaucoup plus sensibles à la préservation de notre environnement et freiner ces pertes est possible. Avec Disparitions, notre première exposition à la galerie Wyrd, nous aimerions prendre part à cette démarche, mais aussi offrir un espace d'expression libre aux artistes sur cette thématique. Peut-être exprimer une inquiétude, une désinvolture ou même, réinventer. Car laisser un vide, c'est aussi laisser une place, ou au moins la place à chacun de réfléchir à ce qui pourrait, à l'avenir, être aussi.

Une exposition de la galerie WYRD.
Textes et développement: Lidwine Lavergne, Claudia Dapino et Margot Zinck.

Pour savourer l'ensemble des interviews et des textes, vous pouvez précommander le catalogue d'exposition ici.

...Telle qu'on l'entend souvent, la disparition nous évoque celle d'une espèce, d'un milieu, d'éléments vivants. Nous avons tous entendu parler de l'extinction des dinosaures...

Mixopterus

Stefano Gioda Aquarelle et Encre de chine - 2021
Mixopterus est un arthropode aquatique éteint...Des fossiles ont été découverts en Europe et Amérique du Nord.
Découvrir Stefano Gioda et le Mixopterus

Pachyrhinosaurus

Clémence Dupont Gouache - 2020
Le thème "DISPARITIONS" m'évoque évidemment l'extinction K-Pg ou la crise de Crétacé-Paléogène qui a causé la disparitions de grands théropodes...
Découvrir Clémence Dupont

...La découverte des dinosaures par la communauté scientifique au 19ème siècle, conjointement aux premières fouilles archéologiques et à l'étude des traces d'anciennes civilisations, marquent un tournant dans l'Histoire. Aussi émerveillantes et stimulantes soient-elles pour l'imaginaire commun, elles nous rappellent également à notre propre déclin, la fin irrémédiable d'ères... Imaginons donc ces civilisations disparues ou imaginaires...

La Vénus de Tolentino

Claudia Dapino Cyanotype - 2020
Une vénus disparue mais que l’on peut apercevoir lors d’une balade en forêt ou même incarnée telle la modèle de cette série de photographies cyanotypées...
Découvrir la Vénus de Tolentino

Les Masques de Tanguy Pinault

Persona Masque d’apparat, appartiendra à un
Guerrier du souvenir
Bijou de tête – Plumes d’oie avec pointes dorées – Maillons or et argent – Arceau de broderie 2110-2121 ap. J.C. Bord du Pacifique Par l’archéologue et Historienne Coralie Gil
J’ai proposé trois pièces avec en arrière pensée celles d’un musée d’histoire naturelle... des civilisations perdues, à venir, ou qui disparaîtront...
Découvrir les masques de Tanguy Pinault

Le Totem araignée

Lidwine Lavergne Céramique - 2021
Les anciennes civilisations, leurs savoirs-faire, leur art et leur spiritualité m’ont toujours fasciné. Sans tomber dans le côté religieux, je me sens en adéquation parfaite avec le concept animiste du shinto, qui dit que chaque être vivant mais aussi les éléments naturels (comme les montagnes, les marées, etc) sont animés par une force vitale, un esprit protecteur.
En savoir plus sur le totem de Lidwine

Archéologie et Céramique

Marine Aïello Alambics en céramique - 2021
La disparition n’empêche pas la présence, dans le souvenir, dans l’évocation, dans l’invocation, dans la prière et le corps tendu tout entier vers un possible retour en arrière, ou vers un miracle.
Découvrir Marine Aïello

...En 2019, la Plateforme Intergouvernementale sur la Biodiversité et les Services Ecosystémiques (IPBES) nous mettait en garde en annonçant qu'un million d'espèces vivantes étaient menacées de disparition...

Salmo Solar

Marion Jourdan Linogravure - 2020
Aujourd’hui nous savons tous que cette nature est en train de changer, de disparaître peu à peu. Les oiseaux de notre quotidien, mais également les poissons qui peuplent nos rivières et océans sont des espèces fortement impactées par la pollution chimique et plastique.
En savoir plus sur les linogravures de Marion

L'ours polaire

Izia Vanhecke L'ours polaire - Aquarelle
Symbole du réchauffement climatique, la situation de l'Ours polaire est connue de tous mais pas moins alarmante. Chaque été devient plus long et plus meurtrier pour ces carnassiers qui ne trouvent alors plus de quoi se nourrir pendant une trop longue période.
En savoir plus sur l'ours polaire d'Izia

Le Moho d’oahu de Claire Muth

Claire Muth Moho d’oahu — moho apicalis Dernière observation à Hawaï au 1896 Sculpture de papier
Le Moho d’Oahu est une espèce disparue d’oiseaux qui se trouvaient seulement sur l’île d’Oahu à Hawaï.
En savoir plus sur le Moho d'Oahu de Claire

La fresque marine

Charlène Lavergne La Balade de la Baleine Aquarelle et crayons de couleurs - 2021
Pour l'exposition DISPARITION, j'ai réalisé une fresque marine au décor coloré et joyeux, dans lequel j'ai mis en scène de nombreux poissons et mammifères en voie d'extinction.
En savoir plus sur la fresque de Charlène

...En tout temps, et à travers le monde, les humains ont chassé, se sont entre-tués, et ont ainsi participé de multiples façons à la disparition d'espèces et de populations. Néanmoins, la révolution industrielle et la surexploitation des ressources ont engagé un mouvement d'extinction massive, par la destruction des habitats naturels d'espèces végétales, animales, et groupes humains...

Les bijoux d'Eyez4Eyez

Maxime Labat Eyez4Eyez
Alors, pourquoi ai- je choisi les espèces marines en disparition ? La pêche à la palangre tue des millions d’animaux marins autres que ceux voulus à la base ( dauphins, requins....), le chalutage profond draguent les fonds marins et détruisent tout sur leur passage ...
En savoir plus sur les bijoux d'Eyez4Eyez

Toxic burned home

Tatoomi Toxic burned home/Is there still a land ?
En différents endroits de la Terre, les incendies forestiers engendrant un nombre de cultures nocives toujours plus important font rage.
En savoir plus sur les illustrations de Tatoomi

Damoclès

Sibylle Guyot Acrylique sur papier - 2021
Le poisson-chat siamois à arêtes plates, l’akialoa d’Oahu, l’aldrovande à vessies, la violette de Cry et le loup de Tasmanie… Ces cinq animaux et végétaux ne sont qu’un infime pourcentage des espèces éteintes suite à l’activité humaine.
En savoir plus sur l'illustration de Sibylle

...Par le biais d'actions de sensibilisation et d'éducation sur l'histoire naturelle et la préservation de l'environnement, freiner ces pertes est néanmoins possible...


"Partout où la nature a besoin de nous"
Fondée en 1965, l’association Alsace Nature est aujourd'hui majeure dans la région en termes de protection de la nature, sensibilisation aux problématiques environnementales et préservation de la biodiversité. Visiter le site d'Alsace Nature

...la conservation du patrimoine est devenue un enjeu pour différentes institutions publiques, privées, non gouvernementales et associatives à travers le monde. Ce souci de conserver et préserver nos patrimoines flirte parfois avec la peur de voir des éléments disparaître naturellement et poursuivre un cycle peut-être inévitable…

Capture fossile

Guénaëlle de Carbonnières Capture fossile #1 - résine et négatif photographique - 2021
Les pertes archéologiques seront abyssales, puisque dans à peine 50 ans, certains lieux seront déjà rattrapés par les eaux.
En savoir plus sur les oeuvres de Guénaëlle

Broderies

Béatrice Beraud “Voyage à Tamoanchan” - Mayas Broderie main sur coton • 2020
La moitié de la population amérindienne souffre de dénutrition, un tiers des enfants n’est pas scolarisé et des milliers de personnes restent exploitées par des bandes paramilitaires…
En savoir plus sur les oeuvres de Béatrice


Nous sommes le mouvement mondial pour les peuples autochtones. Nous luttons pour leur survie. Nous empêchons les bûcherons, les chercheurs d’or et les compagnies pétrolières de détruire la terre, la vie et l’avenir des peuples autochtones à travers le monde. Nous faisons pression sur les gouvernements pour qu’ils reconnaissent les droits territoriaux autochtones. Nous documentons et mettons en lumière les atrocités commises contre les autochtones — et agissons pour y mettre un terme. Nous offrons aux peuples autochtones une plateforme grâce à laquelle ils peuvent s’adresser au monde. Nous avons célébré plus de 200 victoires depuis 1969. Notre vision est celle d’un monde où les peuples autochtones sont respectés en tant que société contemporaine et leurs droits humains protégés.
Visiter le site de Survival International

...Les vivants sont en mouvement et se rencontrent, ils apprennent et s'apparentent les uns aux autres par des réactions naturelles de mimétisme, un accès poétique menant à la disparition de faits culturels mais également à la naissance d'autres…

CARPE diem

CARPE diem Céline Bazarette Linogravure - 2021
Et la sorcière ferme les yeux, s’efface, pour laisser la place à la nature. Ici ce ne sont pas les animaux qui disparaissent, c’est l’humain...
En savoir plus sur l'oeuvre de Céline

Mixopterus Stefano Gioda

Mixopterus est un arthropode aquatique éteint, des fossiles ont été découverts en Europe et Amérique du Nord. C’était un prédateur de taille moyenne (75cm), caractérisé par un exosquelette robuste avec des écailles semi-circulaires, il avait une longue queue hérissée et deux paires de longs appendices antérieurs, avec de longues épines, qui devaient lui faire ressembler à un scorpion monstrueux. Le bout de la queue (telson) était courbé et avait probablement une glande venimeuse.

Biographie

Stefano Gioda pourrait être considéré comme un alchimiste moderne décidé à créer un nouveau code de représentation de la réalité constitué de signes en constante mutation. Illustrateur de formation, l’artiste se sert du dessin comme point de départ de la plupart de ses projets pour donner vie à un processus de recherche qui est le fruit d’un travail manuel précis et intense. Son trait minutieux, riche de détails, engendre un univers hybride peuplé de curieuses créatures zoomorphes saisies sur papier à l’encre de Chine, à l’aquarelle et au stylo. Partant d’une étude analytique des insectes, centre et origine de cet univers, l’artiste élabore une oeuvre allégorique de l’humanité : les insectes sont des créatures inconnues en mutation qui dévoilent l’imposture de l’identité, des formes qui évoluent en désordre alphabétique et qui semblent avoir été collectées par un entomologiste surréaliste à l’occasion d’une expédition hors du temps. La technique est méticuleuse, l’approche scientifique, la représentation « immagnifica ». La forme insolite qu’il assume provoque grimaces et sourires, répulsion et attraction. La création, limitée à des domaines organiques, est un exercice mu par une impulsion qui veut classifier et montrer un mode d’existence atypique. Les dessins et les oeuvres mixed media ont l’air d’objets vivants figés dans le temps, révélateurs d’une pratique artistique hybride et sérielle, qui ose se répéter et créer l’illusion.

Tritrichoupi Clémence Dupont

La disparition, c'est quelque chose qui a existé et qui est parti quelque part, qu'on ne voit plus mais qui subsiste quand même par le souvenir

Biographie

Illustratrice de 27 ans, Clémence Dupont vit et travaille à Strasbourg. Diplômée des beaux arts d’épinal en 2015, son travail d’illustration est essentiellement tourné autour de la couleur avec une attention très particulière sur les ambiances. Ses illustrations invitent au voyage, à la contemplation et mélangent les univers, les époques et semblent bousculer les temps. Principalement illustratrice pour l’édition et la presse jeunesse, elle dessine et écrit des livres sur l’évolution, les dinos et l’exploration céleste. Depuis 2020, elle gère également sa propre boutique en ligne où on retrouve des objets dérivés de ses illustrations.

Nioko

Biographie

Nioko, artiste issu et installé dans la métropole Lilloise, commence son parcours en illustration à St Luc en Belgique qu'il poursuit avec un diplôme de concepteur réalisateur 3D à l'école Pole 3D à Roubaix. Sa technique privilégiée est l'infographie mais c'est aussi et surtout un autodidacte qui aime explorer les matières et méthodes : carton, papier, argile, etc. Au travers de ses œuvres, vous retrouverez des éléments de science-fiction et de nature, ses inspirations principales. Il est notamment passionné par les oiseaux et créatures fantastiques en tout genre.

La Vénus de Tolentino Claudia Dapino

“La Vénus de Tolentino a été retrouvée dans une fosse d'argile. Elle est taillée dans de la chaille et date d'une période comprise entre 5 000 et 12 000 ans avant JC, entre le Pléistocène et le Néolithique. La pierre était probablement utilisée comme percuteur d'outil ou pour broyer des grains. Un bel outil pour faire de la farine.On y voit une femme zoomorphe avec tous les attributs de la Vénus : seins et vulve géométrique le tout surmonté d'une vache, ou d'un bovidé, ou d'un équidé.En tout cas une tête d'animal herbivore. J'y vois personnellement une biche. Pendant féminin du Dieu Cerf que l’on voit plus couramment dans les différentes mythologies et imageries archéologiques.Une vénus disparue donc mais que l’on peut apercevoir lors d’une balade en forêt ou même incarnée telle la modèle de cette série de photographies cyanotypées.”

Biographie

Claudia est née et a fait ses études à Strasbourg, près des montagnes Vosgiennes et de la Forêt Noire allemande. Bercée par les légendes germaniques et celtes, passionnée par l’histoire, les arts et l’ethnologie, elle a commencé par des études de gestion de projets culturels et de Muséologie et a obtenu sa carte de guide conférencière. Au niveau de ses créations, elle fait appel à plusieurs medium : cyanotype, linogravure, peinture, sculpture sur bois… il n’y a pas de limite. On trouve aussi dans ses créations les odeurs du bois, de la forêt et de la mousse ainsi que son envie de vivre dans une cabane en bois à la manière d’un ermite.

Les masques Tanguy Pinault

On parle beaucoup de la faune et de la flore qui s’éteignent, qui disparaissent naturellement ou par notre faute. En tant qu’être humain, je pense que nous aussi nous disparaîtrons (peut-être avons-nous même déjà disparu à l’échelle de l’univers).

Persona
Masque religieux – bijou de tête – tissage main sur arceau de broderie- mailles or et argent – bouton noir – métrage de tissu or
Non daté
Crypte du Mejfi, aux côtés de l’inscription suivante :
Tu sais on a coulé mais on plongera encore
Par l’archéologue et Historienne Coralie Gil

Persona
Masque rituel
Bijou de tête – verre – tambour en bois de Pyrenfeuilh – feuille d’or
Non-daté
Strasbourg
Par l’archéologue et Historienne C.G

Biographie

Tanguy Pinault, né en 1995 est un jeune artiste plasticien. Originaire de Dinan en Bretagne, il est plongé dès son jeune âge dans les mythes et légendes chevaleresques du Moyen-âge et dans la mythologie grecque par ses parents. Aujourd'hui vivant à Strasbourg, il continue d'explorer et de produire des pièces autour de ces thématiques qui le traversent

Archéologie et Céramique Marine Aiello

La disparition n’empêche pas la présence, dans le souvenir, dans l’évocation, dans l’invocation, dans la prière et le corps tendu tout entier vers un possible retour en arrière, ou vers un miracle.

Biographie

“Je deviens céramiste. C'est un chemin. Je viens de loin. Je crois aux esprits. Au retour du Mexique, après une longue errance de temples en grottes à gratter le sol de mes ongles pour trouver un morceau de poterie, fascinée par la terre noire de Oaxaca, je me dis alors que plutôt que de fouiller le sol à la recherche de traces du passé, je pouvais fabriquer celles du futur.”

Linogravures Marion Jourdan

En quelques décennies seulement l’Homme va voir disparaître par sa faute des espèces qui avaient réussi à survivre et à s’adapter durant des milliers voir des millions d'années. Mes gravures me permettent de fixer dans le temps cette nature aussi belle que fragile.

Biographie

Marion Jourdan, illustratrice et graveuse en freelance a grandi les mains dans la peinture et la tête dans la nature. Cette dualité se retrouve dans son parcours d’études atypiques :Un CAP à l’école boulle poursuivi par un Master de gestion des ressources naturelles. Aujourd’hui après avoir voyagé et exercé toutes sortes de métiers insolites, Marion a créé l’Atelier Orage. un espace lui permettant d’exprimer ses passions et ses valeurs à travers la linogravure. Le pouvoir de la féminité et sa relation poétique avec la nature, ainsi que son environnement proche et ses voyages sont le plus souvent les thèmes que l’on retrouve gravés sous ses gouges affûtées.

Linogravures WildByWild

La chouette tachetée mesure environ 43 cm pour une envergure de 114 cm et pèse 600 grammes. Cette chouette réside dans les forêts de l'Amérique du Nord où elles sont inscrites comme étant menacées. Les nids peuvent être entre 12 et 60 mètres de hauteur et contiennent généralement deux œufs. Elle est en déclin rapide de 7% de perte annuelle de la population dû essentiellement à la destruction de son habitat.( Le bûcheronnage et autres activités qui dévastent le couvert forestier) Moins de 30 couples reproducteurs demeurent en Colombie-Britannique, et l'espèce devrait avoir disparu au Canada dans les prochaines années. Cependant, la chouette tachetée de Californie se maintient mais est considérée comme une préoccupation particulière.

Biographie

Wild by Wild est une graveuse sur bois et linoléum autodidacte dans ce domaine. Sensibilisée très jeune à l’environnement de par ses voyages avec ses parents notamment en Amérique du Sud où ils vivent quelques temps. Ses choix de voyage la rapprochent toujours plus près de la forêt amazonienne. Elle développe une admiration pour la nature. Un profond respect de la faune et la flore qui s’exprime également dans sa façon de vivre. Ses premières gravures furent des hyènes imprimées en rouge qu’elle décide de partager en les collant dans la rue. Depuis lors, elle continue le collage street art pour rencontrer d’autres artistes, rendre l’art accessible à tous, tout en mettant l’accent sur les espèces animales menacées par l’Homme.

L'ours polaire d'Izia Vanhecke

Ne pouvant chasser sans l'aide de la banquise, ils doivent se contenter de charognes ou de petits renards et oiseaux marins, s'ils ont la chance d'en trouver. Affaiblis, ils n'ont alors souvent même plus assez d'énergie pour se reproduire efficacement.

Biographie

Illustratrice et créatrice alsacienne de 23 ans et fraîchement diplômée de l’école des beaux arts d’Epinal, je fais mes premiers pas dans le monde des artistes. Préférant la pratique et l’effort manuel, j’affectionne surtout les techniques qui demandent un bon coup de main comme la sérigraphie ou la couture, mais explorer de nouvelles techniques est aussi au cœur de mon processus créatif. Mes inspirations viennent directement de la nature qui m’entoure et de tout ce qu’elle abrite, je me nourris de documentaires animaliers et de livres d’images des créatures de ce monde. L’écosystème de notre terre et sa santé ont pleinement leur place dans mon travail. J’essaye aussi de faire ressortir la beauté dans les petits détails du quotidien, attirer le regard sur les choses que l’on ne remarque pas. Travailler minutieusement pendant des heures avec une plume ou une aiguille me permet de retranscrire ces banalités qui me fascinent.

Le Moho d’oahu de Claire Muth

Il est connu seulement par sept spécimens. Son extinction est probablement due à la destruction de son habitat ainsi qu’à l’introduction de maladies transmises par des moustiques

Biographie

L’idée première de ce projet est d’allier une mise en œuvre de mes compétences avec ma fascination pour les oiseaux. Pour se faire le volume des oiseaux est tout d’abord dessiné à l’aide d’un logiciel 3d, puis mis à plat pour former un patron qui sera ensuite monté. À la structure seront ajoutés une multitude de plumes correspondant à l’esthétique de l’espèce choisie. Il en résulte une vision poétique qui tend à sensibiliser à la beauté des oiseaux.

La fresque marine

Cette vision haute en couleur me permet d'exprimer toute la poésie d'un environnement qui se meurt, en lui redonnant toute sa splendeur.

Biographie

Charlène Lavergne, née en 1995, est une jeune Illustratrice et Art Thérapeute. Elle grandit à Auvers sur Oise, ville des impressionnistes et dernière demeure de Van Gogh, dans une famille de musiciens et de danseurs. Après avoir étudié les Arts Plastiques à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne puis les Arts Appliqués à l’École Supérieure d’Arts Graphiques Jean Trubert à Paris, Charlène est aujourd’hui auteur – illustratrice jeunesse. Le réel intérêt dans l’Art Brut et sa pratique l’orienteront vers une formation en Art Thérapie. Aujourd’hui, Charlène vit à Strasbourg et travaille à l’atelier WYRD où elle écrit et réalise des contes fantastiques inspirés des mythes et légendes anciennes du monde entier pour lesquels elle voue une profonde fascination.

Les bijoux d'Eyez4Eyez

Je peux épiloguer des heures sur le sujet s'il le faut... (3 requins tués chaque seconde, entre 100 et 250 millions morts chaque années...) Tout ça, la pêche, la pollution (car les filets abandonnés représentent 46% de la pollution des océans) participent à la destruction des océans or ce sont eux qui absorbent le CO2 et de la terre et représentent 70% de la surface du globe...

Biographie

Depuis longtemps passionné par la création de bijoux en argent, les pierres naturelles et la lithothérapie, j’ai décidé d’ouvrir ma propre boutique, alliant créations uniques et gemmes, afin de vous proposer des bijoux éco-responsables conjuguant élégance, singularité et bienfaits des pierres naturelles. Ainsi en 2020, après une formation en Droit Européen et des voyages en tant que moniteur de plongée, j’ai souhaité créer ma marque de bijoux Eyez4eyeZ, comme pour signifier le fait de mettre mes yeux au service de ceux férus de bijoux en argent. Durant mes nombreux voyages et expériences, j’ai appris une manière toute particulière de faire, que ce soit par les techniques traditionnelles indiennes ou par l’utilisation de matériaux insolites, en plus des gemmes. Tous mes bijoux sont uniques et entièrement faits à la main, sans fonte et surtout sans production de masse. Par ailleurs, en plus d’utiliser des pierres « médiums » utilisées en lithothérapie pour leurs bienfaits, j’utilise également divers ornements qui détonnent de l’offre actuelle. En effet, j’utilise notamment des coquillages (œil de Sainte-Lucie aussi appelé œil de Shiva, couries…) mais aussi du verre dépoli par la mer, glanés sur les plages d’Asie du Sud-Est, ou encore de la pierre de lave ramassée par mes soins en Islande, que je dore moi-même à la feuille d’or. Je m’ inscris ainsi dans une démarche dite d’upcycling pour revaloriser des objets insolites et les mettre en valeur sur mes bijoux en argent. Mais aussi éco-responsable puisque mon packaging reflète ce parti-pris : boîtes en papier kraft, sacs en toile de jute fabriqués à partir de coton recyclé, bannissement du plastique au profit de tampons encreurs et sceaux à la cire pour apposer ma marque. En somme Eyez4eyeZ vous propose un univers unique, mettant l’accent sur le fait-main et la lithothérapie, originellement d’inspiration marine, pour sensibiliser à la préservation des océans et par là-même de la planète !

Toxic burned home

Malheureusement ces catastrophes ont des conséquences dramatiques sur la faune et la flore locale qui, petit à petit, mènent les espèces animales concernées à disparaître.

Damoclès

Aujourd’hui, l’Homme est le seul responsable de ces disparitions successives. Alors, sera-t-il coupable de sa propre perte ?

Biographie

Etudiante alsacienne de 20 ans, Sibylle est inspirée à la fois par le folklore omniprésent de la région tout comme par ses nombreux voyages, qui sont à l’origine de sa fascination pour différentes cultures. Passionnée d’histoire, elle s’inspire notamment de l’art médiéval et de l’époque victorienne dans ses œuvres. Le cinéma et la musique sont aussi des éléments clefs qui enrichissent son univers onirique et contrasté, créé à l’encre de Chine et à l’acrylique.

Le Totem araignée

Il est, je pense, arrivé à tout le monde d’entrer dans une forêt, ou de contempler une montagne, de sentir le vent sur son visage et de ressentir tout d’un coup une grande émotion. Le fait de penser qu’il s’agit d’une manifestation symbolique est très poétique.

Biographie

Bordelaise d’origine, Lidwine a fait le tour de France avant de se poser à Strasbourg où elle vit aujourd’hui. Son travail est un savoureux mélange des univers manga, punk et arts premiers. Après cinq années d’études en communication à Paris, elle se lance en autodidacte dans l’illustration puis la céramique. Petit à petit, elle se passionne pour cette dernière et son travail attire l’attention de boutiques qui commencent à revendre ses créations. Évoluant en parallèle dans la scène punk française et britannique, elle a souvent collaboré avec les groupes de qui elle tire une énergie débordante que l’on retrouve un peu dans sa façon de travailler.

Capture fossile

Les deux séries proposées, fonctionnent ensemble et parlent de la montée des océans et des disparitions que cela entraînera pour notre patrimoine : les pertes archéologiques seront abyssales, puisque dans à peine 50 ans, certains lieux seront déjà rattrapés par les eaux. Ainsi, elles s’inscrivent dans une démarche de prise de conscience par rapport à l’ère de l’anthropocène.

Biographie

Initialement formée en philosophie, Guénaëlle de Carbonnières a procédé à l'envers : autodidacte en art puis enseignante agrégée en arts plastiques, c'est après le début de sa vie professionnelle qu'elle a entamé une pratique artistique. Son travail a été montré dans divers lieux culturels en France (galerie Michèle Chomette, MAPRAA, galerie Françoise Besson, Fondation Renaud...). Elle prépare actuellement plusieurs expositions personnelles et collectives qui auront lieu entre 2021 et 2022.

Broderies

Au Guatemala, où les Mayas sont majoritaires, ils demeurent marginalisés. Aujourd’hui que règne la démocratie, les conditions de vie des paysans mayas restent difficiles, aggravées par la crise mondiale du café, leur principale ressource.

Biographie

J'ai découvert la broderie il y a 5 ans environ. Je suis autodidacte et j'essaie d'imaginer comment procéder pour obtenir ce que je veux. J'aime broder sur de nombreux supports : tissu, papier, photographie, vêtements. La broderie est un moyen de dénoncer ou de mettre en évidence des messages. L'avantage de la broderie est que vous pouvez broder sur tout support et c'est la porte ouverte à toutes les créations, juste avec un fil, une aiguille et un support. Mon inspiration vient très souvent de mes relations avec mon fils, de ma vie quotidienne, de mes préoccupations, des événements qui m'entourent (politiques, sociaux...). Lors d'une exposition, j'ai été surpris par la réaction de certains car ils pensaient qu’il s’agissait d’une photo ou d’une peinture. J'ai participé à des expositions virtuelles et des ventes en boutique. Pendant le confinement sur Instagram, j'ai fait partie des 10 meilleurs artistes textiles désignés par la galerie Saatchi, à Londres. Au même moment, j'ai également participé au projet de Ian Berry, artiste textile anglais, pour soutenir principalement le personnel médical pendant le confinement (https://www.iclapfor.com/artists). Plusieurs sites, spécialisés dans l’art textile, ont intégrés mes broderies et diffusent mes liens sur les réseaux sociaux (national et international)

CARPE diem

Pour parler de cette gravure, je dirai que j’étais inspirée par les sorcières et leur rapport privilégié avec les animaux. Ceux-ci sont plutôt fantastiques, très grands, la carpe se laisse bercer, le lapin protecteur monte la garde, l’oiseau a fait son nid dans les cheveux. Et la sorcière ferme les yeux, s’efface, pour laisser la place à la nature. Ici ce ne sont pas les animaux qui disparaissent, c’est l’humain...

Biographie

Travaillant dans un musée en Auvergne le jour, Céline Françon grave la nuit. Autodidacte, elle aime saisir un instant fugace, un bref instant de poésie, une tasse à thé qui traine, un papier à fleurs vieillissant, une silhouette qui s'éloigne, un poisson sorti du bocal... Linogravure,typographie, taille douce, cyanotype, toutes les techniques sont utilisées pour évoquer un quotidien un peu fantastique, résolument magique.

Terrarium Indoor Forest

Le problème de notre société n’est pas la disparition d’une espèce, mais la vitesse à laquelle le nombre d’espèces qui disparaissent s’accélère. Un effondrement loin d’être naturel, accéléré par un ensemble de facteurs sur lesquels nous, humains, sommes responsables.

Biographie

“Passionnée par les plantes intérieures et la création autour des végétaux depuis des années. C’est après avoir reçu une bouture de Piléa, il y a 6 ans que je suis devenue accro. Depuis j’expérimente, apprend, crée et partage. J’ai créé mon premier terrarium il y a environ 4 ans et ne me suis pas arrêtée depuis. Après deux années passées à Londres où j’y ai vendu mes créations et partagé ma passion, j’ai choisi de retourner dans ma ville d’origine et de coeur pour faire grandir mon projet : Mulhouse.”